Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 18:45

Nous remercions Marie-Christine pour avoir parrainé Blanchette et ses deux bébés. La famille va bien. Ils ont tous les trois été traités contre les vers et la douve. Voici quelques photos :

 Blanchette et ses deux bébés (Parrainés par Marie-Christine)
 Blanchette et ses deux bébés (Parrainés par Marie-Christine)

 

 

Cette chèvre était détenue chez un particulier qui, pour des raisons diverses, ne souhaitait plus s'en occuper. Et le destin des animaux de ferme dans ce cas n'est autre que l'abattoir.

 

 

La Ferme des Rescapés, touchée par ce triste avenir qui se profilait, a bien voulu la recueillir. 

 

 

Blanchette, plus toute jeune et sans doute de nombreuses fois maman, si on en croit la forme des pis, était gestante. Tout récemment, elle a mis au monde deux chevreaux.

 

 

Nous cherchons pour elle et pour ses deux bébés un parrain ou une marraine. Cette aide financière nous permettra d'assumer plus facilement les compléments nutritionnels nécessaires à Blanchette pour élever sa progéniture.

 

 

 

Don libre chaque mois. Bien sûr, vous pouvez arrêter à tout moment si la situation le nécessite.

 

Pour tout renseignement
contact uniquement par téléphone au
06 04 41 80 45

 

D'avance, merci pour cette jolie famille.

 

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Parrainer un rescapé
commenter cet article
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 18:30

18/07/17 : Un immense merci à Veg Racula (FB) qui a accepté de devenir la marraine de Youmi. 

Voici quelques nouvelles photos. Youmi est encore craintif mais il fait de petits progrès. Lors des distributions des repas, il vient vers nous et réclame sa part et il ne court plus se cacher quand nous passons à côté de lui. Avec ses congénères, c'est un chien très gentil.

Un grand merci à sa marraine !

 Youmi rescapé de Roumanie, parrainé par Veg Racula (FB)
 Youmi rescapé de Roumanie, parrainé par Veg Racula (FB)
Youmi en Roumanie

 

 

 

Youmi, arrive en octobre 2016 à la fourrière d'Orastie en Roumanie sans que l'on connaisse son passé. Ce que l'on sait c'est qu'il errait sur la voie publique avant d'être capturé par les attrapeurs de chiens.

 

Les conditions de détention dans ces fourrières n'aident pas les plus timides à s'extérioriser et à prendre confiance en eux.

 

L'expérience humaine se réduit à sa plus simple expression : le lavage des chenils et les distributions de croquettes. Le tout administré sans soucis de s'adapter aux caractères de chacun.

 

Au fil des semaines Youmi apprend à rester discret au fond de son box.

 

Avant que les choses ne se dégradent de trop, La Ferme des Rescapés propose de le prendre en charge. En mai, Youmi rejoint la petite tribu lotoise, bien perturbé par ses longs mois de captivité.

 

Départ "crispé" pour la France

Les débuts se révèlent difficiles, Youmi se montrent distant et sans confiance sur l'humain.

 

Mais voilà, après quelques semaines auprès de Véréna et Morlind, Youmi répond positivement aux sollicitations et les premiers progrès se font sentir.


Il y aura un travail de fond à mener pour la socialisation de Youmi avant d'envisager une adoption. Mais le mieux  constaté en peu de temps laisse augurer de bonnes perspectives.

 

Morlind disant de lui que c'est un vrai plaisir que de le faire progresser.

Youmi à la Ferme des Rescapés

 

Youmi est jeune, 3 ans environ. C'est un chien avec un bon potentiel qui mérite grandement qu'on lui porte toutes les attentions.


Pour les mois à venir et afin d'aider à sa prise en charge, Youmi cherche un parrain ou une marraine.

Youmi qui se reconstruit...


Don libre chaque mois.


Bien sûr, vous pouvez arrêter à tout moment si la situation le nécessite.

 

Pour tout renseignement
contact uniquement par téléphone au
06 04 41 80 45

 
Merci infiniment pour lui.

 

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Parrainer un rescapé
commenter cet article
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 17:45

 

Zorha fait partie de ces chiens errants de Roumanie, capturée par les attrapeurs de chiens alors qu'elle déambulait sur la voie publique. On ignore tout de son passé, son histoire débute avec nous en janvier 2017 quand elle rejoint cette sordide fourrière d'Orastie.

 


Zorha est craintive et le personnel assurant le minimum vital des chiens détenus n'use d'aucune patience ni d'aucune psychologie. Au fil des semaines, Zorha se terre au fond du box.

 


La Ferme des Rescapés propose de la sortir de ce lieu sordide et fin mai Zorha arrive à Cassagnes dans un état psychologique totalement dégradé.

 

Impossible de la toucher et par peur elle se montre prête à se défendre avec ses dents. A cela s'ajoute un état général bien mauvais : elle est prise de diarrhées, son poil est terne, témoin d'une alimentation de piètre qualité. Stress, enfermement, rapport à l'humain désastreux démontrent le niveau de souffrance. Difficile d'estimer correctement son âge, mais Zorha n'est pas jeune, loin de là !

 


Il faudra beaucoup de temps pour qu'elle s'apaise et se sente bien, mais au terme du premier mois passé à la Ferme, Zorha montre quelques petits progrès. Déjà sa santé s'est bien améliorée. Elle adore le jardin, se sentir libre dans ses déplacements et apprécie beaucoup la compagnie de ses congénères. Pour autant elle reste très craintive envers l'Homme et n'accepte pas d'être touchée.

 

 

Les stigmates de la maltraitance ne pourront disparaître totalement et Zorha ne sera pas proposée à l'adoption.

 

Tout sera mis en oeuvre pour qu'elle reprenne confiance dans l'environnement de la Ferme des Rescapés, afin qu'elle puisse, tranquillement et en sécurité, passer le reste de sa vie.

Départ pour la France avec Toscane

Départ pour la France avec Toscane

Zorha qui se reconstruit à La Ferme des Rescapés

Zorha qui se reconstruit à La Ferme des Rescapés

Pour aider aux soins et à son entretien, Zorha cherche un parrain ou une marraine.

 

Don libre chaque mois.
Bien sûr, vous pouvez arrêter à tout moment si la situation le nécessite.
 

Pour tout renseignement
contact uniquement par téléphone au
06 04 41 80 45
 
Merci infiniment pour elle

 

 

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Parrainer un rescapé
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 16:50

C'est en ce début d'année 2014 qu'une association du Tarn et Garonne "Les oubliés de Saint-Beart" est alertée sur les misérables conditions de détention d'un veau de 4 mois.  
 

Un sordide début d'existenceUn sordide début d'existenceUn sordide début d'existence

Un sordide début d'existence

Somme toute, une histoire malheureusement banale dans le monde de l'agriculture, celle d'un bovin qui n'est encore qu'un nouveau né, acheté à son éleveur alors qu'il n'a que 4 jours et dont le seul objectif de l'acquisition est l'engraissage avant abattage.

 

Insuffisamment nourri, parqué sur un lopin de terre boueux sans aucun abri pour le protéger de la pluie en cette saison hivernale, "Les oubliés de Saint-Beart" réussissent à soustraire le jeune animal de ce piteux lieu de vie et de son propriétaire peu scrupuleux... contre monnaie sonnante et trébuchante.

 

Premiers pas à la Ferme des RescapésPremiers pas à la Ferme des Rescapés

Premiers pas à la Ferme des Rescapés

Mais il fallait trouver pour lui un environnement adapté et voilà notre veau qui arrive à La Ferme des Rescapés, découvrant un sol recouvert de paille fraiche, une étable pour se protéger et le droit de manger à sa faim. Mais oui ça existe !!

 

Après une rencontre avec le vétérinaire et des repas à volonté, diarrhées, carence, retard de croissance s'envolent. Ne reste qu'un nom à lui trouver : Blondie tu t'appelleras.

 

Castré quelques mois plus tard, Blondie coule des jours tranquilles en compagnie des chevaux  Myfair et de son fils. L'horreur est bien derrière lui !

Quand le veau devient boeufQuand le veau devient boeuf

Quand le veau devient boeuf

Blondie en bonne compagnie du Maréchal Ferrand

Blondie en bonne compagnie du Maréchal Ferrand

Blondie, le bœuf avec un cœur sur le front est jeune et vivra le plus longtemps possible à la Ferme des Rescapés. Pour aider à son entretien, il cherche un parrain ou une marraine.

 

Don libre chaque mois. Bien sûr, vous pouvez arrêter à tout moment si la situation le nécessite.

 

Pour tout renseignement

contact uniquement par téléphone au

06 04 41 80 45

 

Merci infiniment pour lui !

 

 

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Parrainer un rescapé
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 12:55

 

Vima, comme tant d'autres, avait son avenir tout tracé en centre équestre. Un gros problème de santé se révèle alors qu'elle est toute jeune. A 6 ans, Vima devient aveugle d'un œil et mal voyante à plus de 50 % de l'autre.

 

Sa "carrière" s'arrête alors brutalement et ne pouvant plus remplir sa mission au sein du centre équestre, Vima est vendue à un marchand de chevaux. Son lendemain s'appelle alors abattoir et boucherie.

 

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Par chance, Morlind et Véréna apprennent ce triste parcours et c'est début 2015 que Vima est prise en charge par La Ferme des Rescapés. Elle devient alors l'une des plus jeunes juments sauvées par l'association lotoise.

 

Malgré son handicap, Vima se débrouille très bien. La présence d'un autre jeune cheval l'a beaucoup aidée à s'orienter, les premiers temps.

 

A cause de ce passé et de cette infirmité, Vima reste d'un tempérament peureux et méfiant envers l'homme. Sans doute les expériences vécues expliquent-elles ce comportement quelque peu farouche.

 

Il n'est pas toujours facile de l'attraper quand elle est au pré. Pour autant, c'est une gentille jument.

 

Vima ne quittera pas la Ferme des Rescapés, elle y a trouvé ses repères, ses amitiés avec ses congénères, le calme et la sécurité.

 

 

Pour aider aux soins et à son entretien, Vima cherche un parrain ou une marraine.

 

Don libre chaque mois.

Bien sûr, vous pouvez arrêter à tout moment si la situation le nécessite.

 


Pour tout renseignement
contact uniquement par téléphone au
06 04 41 80 45

 

Merci infiniment pour elle !

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Parrainer un rescapé
commenter cet article
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 17:43

Cette ponette appartenait à un particulier et avait été mise en pension car sa propriétaire ne pouvait assurer son hébergement.

 

Isolée de ses congénères et d'autres animaux, Tania s'ennuyait et se sauvait de son enclos. Tant et si bien que la pension après deux années a mis un terme au contrat.

Pas de solutions s'offraient alors pour Tania, sa propriétaire ne souhaitant pas la reprendre. La ponette est donc arrivée à la Ferme des Rescapés en octobre 2016. Gentille, elle se laisse facilement approcher par l'humain tout en restant assez solitaire, ne nouant pas une vraie relation complice avec les autres animaux de la Ferme.

 

Tania s'est arrondie au fil des semaines ne laissant plus de doute sur une gestation avancée. Sans doute a t'elle été saillie lors de ses escapades alors qu'elle était en pension. L'heureux évènement est pour le mois d'aout au plus tard.

 

Tania cherche un parrain ou une marraine pour elle et son futur bébé.

 

Merci d'avance pour eux deux.

 

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Parrainer un rescapé
commenter cet article
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 23:25

Les chevaux sauvés de l'abattoir sont bien arrivés.

La selle française est maigre et a les sabots en mauvais état. Elle appartenait à une cavalière qui s'est débarrassée d'elle.

La pur sang est fatiguée et vient d'un centre équestre.

Le trotteur a été vendu au marchand par un autre marchand sur une foire.

Tous les trois se sont jetés sur l'herbe, dès la sortie du camion. Quand nous sommes revenues les voir dans la soirée, ils n'ont pas voulu être approchés et sont partis à l'autre bout du pré.

Ils ont l'air très heureux d'être libres et en vie.

Merci à tous les donateurs qui ont rendu cela possible.

Les parrainages sont les bienvenus.

Merci !

 

 

Les chevaux sont arrivés à la ferme
Les chevaux sont arrivés à la ferme
Les chevaux sont arrivés à la ferme
Les chevaux sont arrivés à la ferme
Les chevaux sont arrivés à la ferme
Les chevaux sont arrivés à la ferme
Les chevaux sont arrivés à la ferme
Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Parrainer un rescapé
commenter cet article

Contacter L'administrateur

  • : La ferme des rescapés
  • La ferme des rescapés
  • : Ce blog décrit les actions de l'association lotoise "La ferme des rescapés". Cette asso lutte activement contre la maltraitance et l'abandon des animaux. Elle s'oppose également à l'envoi d'animaux à l'abattoir, à la présence d'animaux dans les cirques et à l'exploitation des animaux en général. Sur sa ferme-refuge cohabitent près de 600 animaux de compagnie et de ferme rescapés.
  • Contact

L'association

Dans le Lot, sauvés de l’abattoir, de l’euthanasie, de la cruauté ou de l’irresponsabilité, près de 600 animaux de compagnie et d’élevage vivent sur notre ferme-refuge de 29 ha, véritable havre de paix pour eux.

 

Recherche

Une marraine pour notre Refuge

Samedi, nous avons reçu la visite d’une invitée spéciale, l’humoriste végane Christine Berrou.

Lire la suite

Contacter l'association

léphone : 05 65 36 64 85 ou 06 04 41 80 45

Adresse : La Ferme des rescapés

Chez Mme Fiegl

Le Fraysse

46700  Cassagnes  

Mail : protectionanimaux46@gmail.com

 

Le Site

Venez découvrir notre site web ! Vous y trouverez des galeries photo, nos animaux à l'adoption, comment nous aider...

http://la-ferme-des-rescapes.org/

Faire un don grâce à Paypal

 

Don d'1euro par mois grace à Teaming



Nos vidéos

Les animaux devant la caméra...

C'est ICI