31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 01:59

Par solidarité sur publions l'affiche qui nous a été envoyé:

Nous avons perdu notre chat le 06/09/2014 dans le lot où nous partions en vacance (suite accident de voiture sur la D23 entre Sauzet et St Vincent)

Perdu Shadow

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 23:30
Au cours des dernières semaines, nous nous sommes rendu de nombreuses fois à la clinique vétérinaire.
Cheyenne, Dakota, Chapka,Yanosch , Peterson, Billy, Jesse, Sander et Brownie, tous ont été stérilisés ou castrés.
Billy revient aujourd'hui du vétérinaire et elle est encore très fatiguée.
Billy

Billy

Un grand nombre de ces chiens cherche désormais une nouvelle famille, où ils seront chouchoutés!!!

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 23:57

Tout au début de l'année, ce jeune veau était arrivé à La ferme des Rescapés. Un refuge dans le 82 (Les oubliés de St Béart), l'avait sorti de ses mauvaises conditions de vie.

Il a été castré en été et il vit avec Myfair et son fils. Le soir, quand Myfair reçoit sa nourriture complémentaire, le veau et le poulain font la course et arrivent en galopant.

Voici quelques photos du trio.

Le jeune boeuf, Myfair et son fils
Le jeune boeuf, Myfair et son fils

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 23:34
photos
photosphotos
photos

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 23:08

Bonjour,

La ferme des Rescapés cherche de nouveau de vieux journaux. Nous les utilisons pour enlever les crottes de chiens dans la cour et le parc.

Vous pouvez également toujours les déposer au stand de fruits et légumes biologiques de Mr Bopp, le mercredi et le samedi, au marché de Cahors.

Nous récupérons aussi, pour les poules de réforme, des coquilles d'oeufs et pour les chèvres et chevaux, des restes de pain dur.

Nous adressons nos remerciements aux personnes qui nous ont apporté des dons récemment.

Par contre, nous nous permettons de refuser les coussins, poufs, ou autres produits que les chiens peuvent déchiqueter, ou des produits trop abimés, cassés ou sales.

Merci

Luke fier de son travail, par contre il n'a jamais eu l'intention de nettoyer. C'était la pauvre présidente...

Luke fier de son travail, par contre il n'a jamais eu l'intention de nettoyer. C'était la pauvre présidente...

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 20:28

On nous accuse d'avoir sédaté la jument que nous avons appelé Chattilla, pour la prendre en photo en position allongée. Ou d'avoir attendu qu'elle se roule dans la paille.

J'ai tardé à réagir à vos accusations, car mes journées sont bien assez chargées et je ne pensais pas devoir donner mes seules quelques heures de repos le soir pour répondre à vos insultes. Mon dieu, je sais pourquoi je donne tout aux animaux. Les humains ne sont que destructeurs.

18 h de travail par jour, parfois juste avec le petit déjeuner dans l'estomac. Jamais le temps pour un pause, pour nos amis, notre famille, nous-même...

Depuis des années, c'est mon quotidien. Je donne tout pour les animaux qui vivent sur cette ferme. J'ai 21 ans et je passe mes journée a nettoyer, à soigner, à essayer que tous les animaux qui vivent sur cette ferme soient bien et en bonne santé.

Le jeudi 23 octobre, j'étais en plein dans mes activités. Nous avions la visite d'une SPA, donc lever à 5 h du matin ; je devais avoir fini mon travail plus tôt que d'habitude.

Le téléphone a sonné vers 13h30. Une connaissance était au bout du fil. Elle voulait que je prenne une jument trotteuse de 23 ans qui se trouvait dans le camion d'un boucher.

Apparemment, d'après vos commentaires haineux publiés suite à l'article "Contactée d'urgence", j'ai été manipulée par cette personne qui sauve depuis des années des chevaux de Maurs.

Contrairement à ce qu'elle m'a dit, Chattilla se trouvait encore chez le marchand à ce moment-là.

Je ne voulais pas prendre de cheval de Maurs ce jour-là, je ne voulais même pas aller au téléphone. J'étais très pressée, mais un membre de ma famille a décroché et a dit que c'était pour moi.

L'association "La Ferme des Rescapés" a plus de 35 équidés à sa charge cet hiver, dont la moitié a plus de 25 ans. C'est moi qui est responsable de chacun d'entre eux. Box, aliment complémentaire, soins individuels... Je sais que cet hiver je pourrai leur consacrer bien des heures tous les jours. Du fumier, je vais pouvoir en sortir et quand il gèlera, il vaudra mieux ne pas compter les seaux d'eau à porter.

La personne m'a dit qu'il fallait que je me décide très vite. Contre l'avis de ma famille, j'ai dit oui. Pour elle.

On m'a dit qu'elle avait un grand pis, qu'on lui avait sûrement enlevé son petit récemment. Son destin m'a rappelé celui de mon grand amour, Julia, une trotteuse qui avait elle aussi était destinée à l'abattoir quand elle n'a plus été capable de pouliner. On lui avait enlevé sa fille, à qui elle tenait beaucoup, avant que je ne la récupère.

Après tous vos commentaires haineux, je me suis dit : " Mon dieu, pourquoi je n'ai pas dit non". Je pourrais être en train de soigner mes chats ou de simplement faire pendant cinq minutes quelque chose pour moi.

Quand la personne est arrivée avec Chattilla, chez nous, elle m'a dit qu'elle était tombée dans le camion.

Chattilla est sortie en boitant du van. Elle avait des plaies aux postérieurs. Sa respiration n'était pas bonne et elle avait sué.

On ne nous a pas donné ses papiers, le marchand n'aurait pas voulu les donner avec. Son nom d'origine était donc inconnu, c'est pourquoi je l'ai appelée Chattilla. Tant qu'elle vivra à la Ferme des Rescapés, elle s'appellera Chattilla.

Toutes les personnes qui accusent La ferme des Rescapés d'avoir inventé le mauvais état de la jument sont invitées à venir la voir, à constater d'eux-mêmes les blessures bien visibles de la jument.

Sur la foire, où vous l'avez tous prise en photos, elle était en bonne santé, "maigre mais sans plus". Je n'ai jamais affirmé le contraire. D'ailleurs, aucune personne de l'association n'a été à la foire ce jour-là.

Aujourd'hui, Chattilla s'est mise à beaucoup suer sur tout le corps. Elle était nerveuse et comme son postérieur est toujours gonflé, j'ai préféré ne prendre aucun risque, aussi ai-je rappelé un vétérinaire pour qu'il vienne la voir.

Elle n'avait pas de fièvre ; il n'a pas su dire d'où venaient les coups de sueurs. Son cœur et ses poumons sont bons, mais ses plaies suintent encore.

Par contre, il est presque sûr (il faudrait faire une radio pour confirmer le diagnostic), qu'elle s'est cassée le métacarpien rudimentaire, ce qui explique pourquoi son postérieur est toujours aussi gonflé. Elle restera donc toujours boiteuse et fragile.

Il nous a redonné un antibiotique qu'elle devra prendre encore pendant 10 jours.

Je me demande pourquoi, si sur la foire où se trouvent des centaines d'équidés et où elle était apparemment si bien, pourquoi vous l'avez tous prise en photo. Vous les regardez plus tard, on vous disant «Les pauvres que sont-ils devenus» ???

J'ai simplement eu pitié d'elle. Je l'ai recueillie pour lui épargner une mauvaise fin.

Je soigne des centaines d'animaux et mon vœu le plus cher est toujours qu'ils guérissent ou qu'ils ne tombent jamais malades.

En nous accusant d'avoir injecté à la jument un produit quelconque, on voit que vous n'avez encore jamais été confrontés avec la vraie souffrance, avec le désespoir des animaux en fin de vie.

Jamais il ne me serait venu à l'esprit de mettre en danger un animal en lui donnant un produit dont il n'a pas besoin. Je suis encore saine d'esprit.

Mais je dois avouer que je n'ai pas autant d'imagination que vous.

Je dois retourner à mon travail. J'espère que qui que vous soyiez, comme exceptionnelle cavalière ou comme association, vous n'aurez pas besoin d'une plainte pour diffamation, pour me laisser retourner à ma serpillière et à mon balai.

Morlind Fiegl

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 23:14

Malgré les soins et médicaments du vétérinaire, Chattilla a toujours beaucoup de mal à rester debout.

Elle ne se laisse que très difficilement soigner les plaies aux postérieurs. Elle refuse de se laisser toucher. Elle est devenue méfiante envers les humains.

Son postérieur droit est toujours très gonflé à cause de l'hématome. Il est possible qu'elle reste boiteuse à cause de sa lésion au postérieur gauche.

Sa guérison va sûrement durer plusieurs semaines.

Un grand merci à tous ceux qui la soutiennent.

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 17:13
 Contactée d'urgence

La Ferme des Rescapés a été contactée d'urgence, ce jeudi, par une femme qui a été témoin du chargement dans le camion d'un boucher de Chattilla, une jument trotteuse de 23 ans.

L'animal vient d’être vendu à la foire équine de Maurs (Cantal). Elle est maigre et pas en forme. Elle a une mammite ; son poulain lui a sûrement été retiré trop tôt.

Elle est tombée dans le camion et s'est blessée.

Face à l'urgence, La Ferme des Rescapés a décidé de l'accueillir.

A son arrivée à la Ferme des Rescapés, nous l'avons installée dans un box, elle a mangé et bu, mais boiteuse et souffrant de ses blessures, elle s'est rapidement couchée.

Un de ses postérieurs est déformé et elle ne marche que difficilement.

Un vétérinaire a été contacté. Il effectuera une visite afin qu'elle reçoive tous les soins dont elle a besoin.

Des antibiotiques, un sérum anti-tétanos, des compléments alimentaires et un suivi vétérinaire seront nécessaires dans un premier temps pour la remettre sur pied.

Vous pouvez faire un don pour Chattilla en envoyant un chèque à l'association ou en effectuant un virement via Paypal : http://www.la-ferme-des-rescapes.org/faire-un-don/

Des nouvelles seront transmises dès que possible. Nous espérons qu'elle va se remettre de ce dur moment de sa vie.

 Contactée d'urgence

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés - dans Appel aux dons
commenter cet article
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 17:02

L'ONG CIWF montre, à travers sa nouvelle enquête, les horribles conditions de vie des lapins d'élevage :

https://www.youtube.com/watch?v=xyNDLgv6B1I

Si l'ONG espère de meilleures conditions d'élevage, il serait encore mieux de ne plus considérer les animaux comme des repas et des produits de consommation.

En espérant que cette vidéo fasse réfléchir ceux d'entre vous qui passent encore par le rayon boucherie, la prochaine fois.

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés - dans Divers
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 10:31

La Ferme des rescapés sera fermée durant le mois d'octobre. Les adoptions se feront sur RDV. Merci de ne pas venir à l'improviste à la ferme, mais de téléphoner à l'avance. Merci pour votre compréhension.

Partager cet article

Published by La ferme des rescapés
commenter cet article

Contacter L'administrateur

  • : La ferme des rescapés
  • La ferme des rescapés
  • : Ce blog décrit les actions menées par l'association protection animale "La ferme des rescapés". Cette asso lutte activement contre la maltraitance et l'abandon des animaux. Elle s'oppose également à l'envoi d'animaux à l'abattoir, la présence d'animaux dans les cirques et l'exploitation des animaux. Sur la ferme de l'asso cohabitent près de 500 animaux de compagnie et de ferme rescapés.
  • Contact

L'association

L'association protection animale "La ferme des  rescapés",  lutte contre l'abandon, la maltraitance, l'envoi d'animaux à l'abattoir, la présence d'animaux dans les cirques...

Sur la ferme de l'association cohabitent près de 600 animaux de compagnie et de ferme rescapés.

Recherche

Site

L'association est en train de monter un site internet. Vous y trouverez une galerie photo, nos animaux à l'adoption, .....

http://la-ferme-des-rescapes.org/

Contacter l'association

Vous pouvez contacter l'association :

- soit par téléphone : 05 65 36 64 85

- soit par courrier :  La ferme des rescapés

                                 Chez Mme Fiegl

                                  Le Fraysse

                                  46700  Cassagnes  

- soit par mail : protectionanimaux46@gmail.com

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog