Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Au début du mois de février, l'association "La ferme des rescapés" a évité l'abattoir à 60 poules réformées d'un élevage en batterie.

Plusieurs milliers de poules de réforme de la même batterie sont parties, cette semaine-là, en plusieurs convois, en direction de l'abattoir.

Sorties des cages par les pieds à l'aide d'un crochet spécial, le plus vite possible, leur courte vie s'est achevée dans la peur, la douleur et la panique.

Elles n'auront jamais vu la lumière naturelle, le soleil ; elles n'auront jamais pu gratter la terre, faire un nid pour leur oeufs ni même dormir correctement.

Les élevages de poules pondeuses en batterie font partie des systèmes d'élevage entrainant le plus de maltraitance, de violence et de privations des besoins élémentaires de l'animal.

 

poules batteries

 

 

 

  C'est dans ce bâtiment que vivent pendant 8 mois des poules de batterie avant d'être abattues et remplacées :

 

  DSCF8001

 

 

Voici une synthèse sur les élevages de poules en batteries :

 

80 % des poules élevées en France, soit 37 millions environ, sont élevées en batterie, c’est-à-dire entassées à plusieurs dans des cages posées les unes sur les autres, dans d’immenses hangars pouvant contenir jusqu’à 70 000 poules. Les poules vivent sur une surface inférieure à une feuille de papier A4. Elles ne peuvent même pas étendre leurs ailes. Elles ne peuvent pas se percher, faire un nid, couver…

 

Ce type d’élevage occasionne des troubles du comportement, comme de l'agressivité, ou encore des blessures (fractures, lésions des pattes…) Pour éviter les actes de cannibalisme, les poules sont débecquées, c’est à dire qu’on leur épointe le bec, sans anesthésie, une mutilation extrêmement douloureuse.

Au bout d’un an en moyenne, les poules sont envoyées à l’abattoir.

 

Une directive européenne prévoit l'interdiction des cages de batterie conventionnelles à partir de 2012. Concrètement, les améliorations apportées seront dérisoires, puisque la surface allouée à chaque animal va seulement augmenter de la taille d’une carte postale ! Ces aménagements seront par ailleurs très coûteux, et en partie financés par des aides publiques.

 

Dans certains pays d’Europe comme les Pays-Bas, l’Autriche, la Suisse ou l’Allemagne, les œufs de poule en batterie ont disparu des supermarchés.

 

Plus d’infos sur le site de l’association L214 :

http://www.l214.com/oeufs-poules-pondeuses

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Contacter L'administrateur

  • : La ferme des rescapés
  • La ferme des rescapés
  • : Ce blog décrit les actions de l'association lotoise "La ferme des rescapés". Cette asso lutte activement contre la maltraitance et l'abandon des animaux. Elle s'oppose également à l'envoi d'animaux à l'abattoir, à la présence d'animaux dans les cirques et à l'exploitation des animaux en général. Sur sa ferme-refuge cohabitent près de 600 animaux de compagnie et de ferme rescapés.
  • Contact

L'association

Dans le Lot, sauvés de l’abattoir, de l’euthanasie, de la cruauté ou de l’irresponsabilité, près de 600 animaux de compagnie et d’élevage vivent sur notre ferme-refuge de 29 ha, véritable havre de paix pour eux.

 

Recherche

Une marraine pour notre Refuge

Samedi, nous avons reçu la visite d’une invitée spéciale, l’humoriste végane Christine Berrou.

Lire la suite

Contacter l'association

léphone : 05 65 36 64 85 ou 06 04 41 80 45

Adresse : La Ferme des rescapés

Chez Mme Fiegl

Le Fraysse

46700  Cassagnes  

Mail : protectionanimaux46@gmail.com

 

Le Site

Venez découvrir notre site web ! Vous y trouverez des galeries photo, nos animaux à l'adoption, comment nous aider...

http://la-ferme-des-rescapes.org/

Faire un don grâce à Paypal

 

Don d'1euro par mois grace à Teaming



Nos vidéos

Les animaux devant la caméra...

C'est ICI