Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 19:43

Chers lecteurs et lectrices du blog, chers ami(e)s des animaux,

 

J'aimerais, aujourd'hui, rendre hommage à tous les animaux qui nous ont quitté depuis le début de cette année. En particulier à plusieurs chèvres et à une jument.

Nous en avons connu certaines uniquement quelques heures, d'autres un jour ou deux. Certaines sont restées plusieurs mois ou quelques années. Mais ces dernières sont rares.

 

Depuis le début de cette année, nous avons été témoins, à de nombreuses reprises, de la cruauté humaine.

 

L'homme n'exploite pas seulement les animaux d'élevage, il les torture, les fait souffrir inutilement, presque avec plaisir. Une vidéo est en cours de montage, pour montrer l'ampleur des maltraitances subies par certaines chèvres. Car c'est un scandale.

 

Hommage :

 

Hommage à toi, ma pauvre courageuse.

Tu est née dans l'élevage où tu es morte. Elevée dans une petite cage, saillie pour la première fois à l'age de 9 mois, et enfermée ta vie entière en bâtiment. Tu n'a jamais vu la lumière du jour, le soleil ou l'herbe. Tu n'a jamais pu courir, sauter, ou même vivre. Non, on t'a volée ta vie.

Et tes enfants, tes chevraux que chaque année tu as mis au monde. Ce février 2011, tu as eu trois enfants. Mais tu étais maigre, très maigre et faible. Tu n'as pas réussi la mise bas. L'éleveur a tiré et a sorti les chevreaux de ton ventre. Mais il t'a blessée, et tu as saigné. Hémorragie interne. Pendant 24 heures, ton propriétaire t'a laissée te vider de ton sang. Malgré tes douleurs et ta souffrance, tu n'as jamais crié. Tu as lentement quitté cette terre, sans que personne ne s'en soucie ou ne te délivre de tes souffrances.

Ton éleveur a travaillé à côté de toi, alors que ton ventre te déchirait.

Quand nous sommes passés par hasard, ce jour-là, nous avons insisté pour t'amener. Tu étais allongée sur de la litière humide et sale. Les autres chèvres te marchaient presque dessus.

Mais il était déjà trop tard pour te sauver.

Tu avait 5 ans. 5 ans d'emprisonnement pour du lait.

Je suis désolée que nous n'ayons pas pu te faire découvrir une autre vie. Va en paix ma belle.

 

 

 

Torturée. Oui toi,  ton éleveur t'a torturée. D'ailleurs depuis qu'il t'a achetée quand tu étais chevrette, tu as vite appris qu'il ne fallait jamais se mettre en travers de son chemin.

Tu étais une magnifique jeune chèvre. J'aurais tant aimé t'offrir au moins quelques jours. Mais tu es restée seulement une heure.

Tu es morte étouffée. Tu avais une grande infection des poumons. Tu étais dans un terrible état. Tes poumons étaient déjà complètement encombrés, ils faisaient énormément de bruit. Tu arrivais à peine à respirer. Tu étais tellement maigre, tu avais perdu ton poil à certains endroits.

Tu as crié, crié, tellement  tu étais en détresse respiratoire. J'étais assise, impuissante, à côté de toi, tu es morte avant même que le vétérinaire n'ait eu le temps de venir, d'abréger tes souffrances.

Je ne pourrais jamais toublier. Tu avais tellement faim, mais l'effort de manger a accéléré ta mort.

L'homme qui t'a exploitée prenait même encore ton lait, alors que tu étais si faible.

Maintenant, j'espère que tu es libérée. Libérée de ton corps, de tes souffrances, de ta prison.

 

Prison. Enfer. C'est le quotidien de tant d'animaux d'élevage. Les chèvres sont des animaux fragiles, sensibles, curieux, vifs et fiers. Les humains les brisent. Ils détruisent leur âme, leur espoir de voir un meilleur jour.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Le sort des animaux d'élevage Hommages
commenter cet article

commentaires

bigre sandra 04/07/2011 01:51


bonsoir, je lis avec horreur la description de ce que fait l homme aux animaux... ceci est malheureusement le quotidien de milliers d entreux. avez vous porté plainte contre ces tortionnaires ? ils
font honte à l espèce humaine ...


Contacter L'administrateur

  • : La ferme des rescapés
  • La ferme des rescapés
  • : Ce blog décrit les actions de l'association lotoise "La ferme des rescapés". Cette asso lutte activement contre la maltraitance et l'abandon des animaux. Elle s'oppose également à l'envoi d'animaux à l'abattoir, à la présence d'animaux dans les cirques et à l'exploitation des animaux en général. Sur sa ferme-refuge cohabitent près de 600 animaux de compagnie et de ferme rescapés.
  • Contact

L'association

Dans le Lot, sauvés de l’abattoir, de l’euthanasie, de la cruauté ou de l’irresponsabilité, près de 600 animaux de compagnie et d’élevage vivent sur notre ferme-refuge de 29 ha, véritable havre de paix pour eux.

 

Recherche

Une marraine pour notre Refuge

Samedi, nous avons reçu la visite d’une invitée spéciale, l’humoriste végane Christine Berrou.

Lire la suite

Contacter l'association

léphone : 05 65 36 64 85 ou 06 04 41 80 45

Adresse : La Ferme des rescapés

Chez Mme Fiegl

Le Fraysse

46700  Cassagnes  

Mail : protectionanimaux46@gmail.com

 

Le Site

Venez découvrir notre site web ! Vous y trouverez des galeries photo, nos animaux à l'adoption, comment nous aider...

http://la-ferme-des-rescapes.org/

Faire un don grâce à Paypal

 

Don d'1euro par mois grace à Teaming



Nos vidéos

Les animaux devant la caméra...

C'est ICI