Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 10:33
Milwaukee nous a quittées
Milwaukee nous a quittées
 
Nous l’avons trouvée morte le 13 janvier au matin. Elle était allongée dans le pré. Apparemment elle a préféré mourir dehors que dans l’étable.
Pour tous ceux qui ne connaissaient pas son histoire : elle a vécu 19 ans enfermée et attachée à une corde, le regard toujours contre le mur, sans soleil, ni lumière. Il y avait un bref moment de lumière seulement si la porte s’ouvrait. Elle a vu toutes ses sœurs mourir au fil des années, puis elle s’est retrouvée seule.
Son propriétaire, atteint de démence, la nourrissait de moins en moins. Il l’oubliait.
C’est une aide familiale qui nous a averties que la vache mourait de faim et de soif à petit feu.
Personne n’intervenait.
J’ai téléphoné maintes fois à la tutelle et au maire mais pendant de longues semaines, rien n’avançait. Les voisins n’ont pas souhaité se mêler de cette affaire. Le sort de cette vache n’intéressait personne.
Finalement, quand nous avions déjà perdu tout espoir, nous avons appris la décision de la tutelle : nous pouvions la récupérer.
Morlind est allée la chercher avec un marchand. Milwaukee n’a pas hésité à sortir de sa prison, même si elle était très paniquée. Nous l’avons enfermée dans un box pendant quelques jours avant de la lâcher dans le grand pré de 15 hectares. Elle a tout inspecté.
Ce n’était pas moi qui m’occupais d’elle au quotidien mais j’aimais beaucoup l’observer, de temps en temps. Elle était souvent dans les collines, le regard dans le lointain. Le vent sifflait autour de son nez. C’était sa place préférée, comme si elle voulait attraper la vue sur les prés et la forêt.
Elle rentrait à l’étable uniquement la nuit et par mauvais temps. Elle n’a jamais traversé le grillage (comme toutes nos autres vaches) ni attaqué d’autres animaux. Au contraire, elle était le « bodyguard » des chèvres .
Chez nous, elle a triplé son poids et elle est devenue une vache très musclée, si bien qu'elle avait presque l’apparence d’un taureau.
Belle, fière et avec une souveraineté tranquille, elle était majestueuse et chaque fois que je la voyais je me disais qu’elle méritait tous nos efforts.
Elle a quitté cette vie comme la lady qu’elle était : discrète et noble.
Elle va me manquer et j’ai l’impression que j’ai perdu un être qui m’a impressionnée par sa dignité et sa résilience envers les humains.
Je me demande de quel droit nous envoyons des millions de vaches à l’abattoir. Je me demande pourquoi nous voyons dans nos habitudes « un droit », alors qu'il s'agit de meurtres, d'un massacre.

Partager cet article

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Hommages
commenter cet article

commentaires

Gathe 22/01/2017 08:34

Milwaukee a pu connaitre grâce à votre implication, la liberté, de l'attention, de la chaleur humaine dans sa vie et elle est partie entourée. Repose en paix belle Milwaukee ! et merci à vous du fond du coeur pour tout ce que vous avez fait pour elle.

martine dumont 21/01/2017 15:04

merci à vous pour ce magnifique témoignage. Même si elle a eu peu de temps en liberté, je suis certaine que malgré tout elle a pu en savourer chaque minute. Et cela c'est grâce à vous qu'elle l'a vécu, grâce à votre dévouement et à votre acharnement à venir en aide aux laissés pour compte.

dixie 21/01/2017 14:43

Mille fois merci pour tout ce que vous avez fait pour elle !

Annie MILELLI 21/01/2017 13:50

Vous avez donné à Milwaukee un temps de paix et de bonheur puisqu'elle a vécu, libre. Merci pour elle.

christine 21/01/2017 10:55

elle a eu une fin de vie chez vous, au revoir Milwaukee...

Contacter L'administrateur

  • : La ferme des rescapés
  • La ferme des rescapés
  • : Ce blog décrit les actions de l'association lotoise "La ferme des rescapés". Cette asso lutte activement contre la maltraitance et l'abandon des animaux. Elle s'oppose également à l'envoi d'animaux à l'abattoir, à la présence d'animaux dans les cirques et à l'exploitation des animaux en général. Sur sa ferme-refuge cohabitent près de 600 animaux de compagnie et de ferme rescapés.
  • Contact

L'association

Dans le Lot, sauvés de l’abattoir, de l’euthanasie, de la cruauté ou de l’irresponsabilité, près de 600 animaux de compagnie et d’élevage vivent sur notre ferme-refuge de 29 ha, véritable havre de paix pour eux.

 

Recherche

Une marraine pour notre Refuge

Samedi, nous avons reçu la visite d’une invitée spéciale, l’humoriste végane Christine Berrou.

Lire la suite

Contacter l'association

léphone : 05 65 36 64 85 ou 06 04 41 80 45

Adresse : La Ferme des rescapés

Chez Mme Fiegl

Le Fraysse

46700  Cassagnes  

Mail : protectionanimaux46@gmail.com

 

Le Site

Venez découvrir notre site web ! Vous y trouverez des galeries photo, nos animaux à l'adoption, comment nous aider...

http://la-ferme-des-rescapes.org/

Faire un don grâce à Paypal

 

Don d'1euro par mois grace à Teaming



Nos vidéos

Les animaux devant la caméra...

C'est ICI