Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 00:56

LA FERME DES RESCAPES
Le Fraysse
46700 Cassagnes
TEL : 05 65 36 64 85 - 06 13 77 09 09
Email : protectionanimaux46@gmail.com
http://la-ferme-des-rescapes.org
http://lafermedesrescapes.over-blog.org


Le 30 novembre 2014


Chères amies,
Chers amis,


Cette année fut une année exceptionnelle. Nous avons accueilli plus d'animaux que
jamais. Nous travaillons avec plusieurs refuges et fourrières et le très bon contact avec leurs équipes dévouées nous permet de sauver plusieurs dizaines d'animaux destinés à l'euthanasie.
De plus en plus d'associations nous ont contactées parce que les cités où se trouvaient des chats errants n'étaient plus des lieux sûrs et qu’ils étaient menacés de maltraitance ou de mort. Bien sûr, le travail s'est énormément intensifié et quelques-uns parmi vous ne nous ont pas toujours trouvées très accueillantes. Mais les heures que nous passons avec les visiteurs nous manquent le soir et dans la nuit pour dispenser les soins nécessaires aux animaux.
Avec le travail quotidien, nos moyens de faire de la publicité pour notre association
sont très limités, mais la Ferme des Rescapés est tout de même devenue synonyme d'un
bon refuge pour des animaux non désirés. Un refuge dans lequel trouvent un foyer ceux qui sont malades, vieux, handicapés, mentalement perturbés, pas propres, «agressifs ou caractériels» ou simplement «de trop».

De plus en plus de personnes qui nous sont reconnaissantes d’avoir recueilli leurs animaux nous promettent de nous faire connaître. Cette action est très importante pour la Ferme, car évidemment le grand nombre d'animaux engendre des frais énormes. Même si nous faisons beaucoup de soins nous-mêmes, les frais vétérinaires restent élevés. Les médicaments, les stérilisations et castrations obligatoires coûtent chers.


Nous avons maintenant plus de 35 équidés et environ 120 moutons et chèvres qui
demandent chaque année du foin et de la paille pour plus de 10 000 €, sans parler des frais pour le maréchal ferrant, le dentiste et la nourriture complémentaire pour les vieux animaux ; plus de la moitié de nos chevaux sont âgés.


Cette année, nous avons recueilli un nombre de chiens plus important que les années précédentes. Des refuges et des fourrières nous ont contactées, mais plusieurs chiens ont aussi été abandonnés directement devant la porte du refuge.
Grâce à une amie allemande qui récupère en priorité des chiens de chasse qui sont en général destinés à rester dans les refuges où ils sont menacés de mort, une dizaine d’entre eux connaît maintenant une autre vie. Nous avons détaché plusieurs chiens de leur chaîne chez des chasseurs. Ils étaient attachés depuis plusieurs années, parfois depuis leur enfance. Eux qui n'avaient pas d’abri, souvent pas assez de nourriture, vivent maintenant dans une maison, mangent à leur faim et sont enfin soignés correctement.
Grâce à des adoptants très compréhensifs et humains, 16 chiens de la Ferme des Rescapés ont trouvé cette année un foyer où ils sont enfin aimés. Les adoptants se sont sentis très touchés par la tendresse et l’amour de l’animal qu’ils ont adopté, un chien qui avait pourtant été bousculé toute sa vie. Ces adoptions nous ont permis d’avoir de la place pour d’autres, mais la liste d’attente est malheureusement infinie.

Malgré plusieurs bénévoles qui viennent nous aider de temps en temps, le travail quotidien est immense et repose sur les épaules de ma fille et de moi-même. Cela fait 6
ans maintenant qu’elle travaille entre 15 et 17 heures par jour pour tous les animaux de la
Ferme. Elle est l’amie des chèvres et des chiens qui la suivent partout. Beaucoup de chèvres cruellement maltraitées, exploitées, presque mortes de faim ou de soif, découvrent grâce à elle une autre vie. Ce nombre de chèvres ne diminue pas. L’élevage intensif d’animaux cause encore plus de victimes.

Les animaux de ferme, souvent oubliés, prennent chez nous une place importante malgré le grand nombre de chiens et de chats. A peu près 150 poules d’élevage de batterie sont sorties de leur calvaire cette année et prennent maintenant plaisir à gratter et à chercher des vers autour de la Ferme. Ce sont elles qui rentrent en dernier, le soir, dans le poulailler, comme si elles voulaient rattraper le temps passé dans leur prison.


Voici une petite anecdote qui illustre à merveille l’ambiance qui règne à la Ferme. Hier soir,
quand nous avons fait notre promenade avec les chiens qui, comme à leur habitude, couraient partout, une chèvre se trouvait encore seule dans un pré à côté de Milwaukee, notre grande vache. Quelques chiens se sont mis à courir vers la chèvre qui s’est sentie menacée. Mais instinctivement, elle s’est approchée de la vache, même si elle avait peur de sa grande taille.
Milwaukee comprit la situation et tourna légèrement la tête avec ses longues cornes vers
les chiens qui s’arrêtèrent aussitôt. Ce fut un geste spontané, solidaire et très souverain.
Milwaukee n’eut pas du tout peur et protégea simplement la chèvre. Il faut savoir qu’avant
d’être recueillie à la Ferme, Milwaukee était attachée à une chaîne très courte, avec pour seul horizon le mur de sa prison. Sa seule source de lumière était une porte qui ne s’ouvrait que rarement. Quand elle est arrivée chez nous, elle paniquait et avait peur de sortir. Nous étions obligées de l’enfermer pour la calmer. Maintenant, elle est tranquille, souveraine et son poids a doublé. Elle démontre, comme l’ensemble des animaux de la Ferme des Rescapés, qu’il y a une vie commune possible, sans violence ni humiliation, mais avec de la liberté, du respect, de l’espoir et de l’amour. Elle démontre qu’il faut donner sa force et sa voix pour les êtres vulnérables.


J’aimerais vous remercier pour tous vos dons financiers, d’autant plus que
la conjoncture est difficile. Avec votre soutien, votre générosité et votre fidélité, vous nous
donnez la possibilité de continuer à sauver des vies.
J’aimerais aussi remercier les personnes qui viennent à la ferme pour nous apporter des
dons matériels, lesquels nous sont précieux. Cette année fut aussi exceptionnelle sur ce plan-là.
Nous avons rencontré des personnes dévouées à la cause animale et ces rencontres furent marquantes pour nous.
Avec votre aide, au moins les centaines d’animaux de la Ferme des Rescapés ne sont plus menacés de maltraitance, de violence ni de mort et passeront un Noël en paix. J’espère qu'un très grand nombre de personnes, parmi vous, ne mangera ni viande, ni foie gras.
Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.
Avec toute ma gratitude,
Verena FIEGL

Partager cet article

Repost 0
Published by La ferme des rescapés - dans Rapport de fin d'année
commenter cet article

commentaires

Claude 01/12/2014 20:24

Mes félicitations pou tout ce que vous faites,
j'en connais peu capables d'un tel dévouement,
une mention toute particulière pour votre fille et
tout ce qu'elle fiat pour les chèvres et la tâche est
immense. Bonne fêtes à vous aussi et à ceux que vous
aimez.

Leela 01/12/2014 19:29

Merci VERENA pour ce magnifique message d'Amour et d'Espoir que vous nous donnez en protégeant tous ces malheureux mais magnifiques Animaux .
Je suis végétarienne , alors pas de la chair des autres pour me nourrir .
Bonnes Fêtes avec MORLIND votre grande et belle fille et tous vos protégés .

Pascal 01/12/2014 12:26

Bonjour, j'aime beaucoup ce que vous faite à très bientôt
Pascal
http://www.avionnormandie.com
avionnormandie@gmail.com

Contacter L'administrateur

  • : La ferme des rescapés
  • La ferme des rescapés
  • : Ce blog décrit les actions de l'association lotoise "La ferme des rescapés". Cette asso lutte activement contre la maltraitance et l'abandon des animaux. Elle s'oppose également à l'envoi d'animaux à l'abattoir, à la présence d'animaux dans les cirques et à l'exploitation des animaux en général. Sur sa ferme-refuge cohabitent près de 600 animaux de compagnie et de ferme rescapés.
  • Contact

L'association

Dans le Lot, sauvés de l’abattoir, de l’euthanasie, de la cruauté ou de l’irresponsabilité, près de 600 animaux de compagnie et d’élevage vivent sur notre ferme-refuge de 29 ha, véritable havre de paix pour eux.

 

Recherche

Une marraine pour notre Refuge

Samedi, nous avons reçu la visite d’une invitée spéciale, l’humoriste végane Christine Berrou.

Lire la suite

Contacter l'association

léphone : 05 65 36 64 85 ou 06 04 41 80 45

Adresse : La Ferme des rescapés

Chez Mme Fiegl

Le Fraysse

46700  Cassagnes  

Mail : protectionanimaux46@gmail.com

 

Le Site

Venez découvrir notre site web ! Vous y trouverez des galeries photo, nos animaux à l'adoption, comment nous aider...

http://la-ferme-des-rescapes.org/

Faire un don grâce à Paypal

 

Don d'1euro par mois grace à Teaming



Nos vidéos

Les animaux devant la caméra...

C'est ICI